SACRE

« C'est un monde dont les frontières ont la densité du brouillard. Un monde de doutes et d'instincts où tout s’unit viscéralement à la terre - les gestes simples, les cheveux de paille et les regards droits, les corps comme des souches noueuses, les bêtes à nourrir au petit matin, l'écho des chiens qui aboient quand l'étranger s'approche, les vastes plaines battues par la pluie. Tout y est question de rapports de force, de la violence qui marie les êtres, et de forces plus grandes, plus vives, plus mystérieuses, où se mêlent l'odeur des charognes et des nourrissons, le bruit des feux de paille et des éclairs de chaleur, le pressentiment de l'orage à venir. »

Avec Sacre, deuxième volet de la trilogie Anima, Elie Monferier se concentre sur les corps et le passage du temps, et sur la grandeur qu’il y a dans la fragilité de nos existences. Il nous livre un monde où prédominent l’énergie vitale et la résilience, le dépouillement et la sévérité des éléments, la solitude et la fraternité des individus face à la mort.